Expériences Linux et Android

Accueil > Articles > Linux Minimum de Restauration d’Urgence (SystemRescue)

Linux Minimum de Restauration d’Urgence (SystemRescue)

jeudi 13 novembre 2008, par Admin

But

Cette article présente une méthode permettant de démarrer SystemRescueCD directement depuis une partition RAID ou le disque dur sans avoir besoin d’une partition dédiée.

Pourquoi ? Simplement parce que le serveur ne sait pas booter sur une clef USB ni sur CDROM (pas de lecteur par exemple).

Le ou les disques peuvent avoir une configuration simple comme ci-dessous :

Boot Swap Root Home
hda1 hda2 hda3 hda5

ou même mieux, en RAID :

Boot Swap Root Home
md0 hda2 md1 md2
Raid1 hda2 Raid0 Raid1

Quelques explications sur ma configuration RAID. Pour la sécurité, j’utilise des partitions en RAID1 pour le /boot et le /home. Pour la rapidité, j’utilise un RAID0 pour /. J’ai un backup incrémental hebdomadaire de / sur ma partition /home. De plus, avec le / en RAID 0, je double la taille disponible.

Le gros avantage de cette configuration, pour moi, c’est que en cas de crash d’un des disques, on peut toujours redémarrer le système d’urgence stocké dans la première partition sur le système de restauration après changement d’un des disques et restaurer le système complet facilement (sauvé sur /home).

De plus, je maximise les performances globales en minimisant le risque (j’installe pas des logiciels tous les jours, et la configuration dans /etc varie très peu dans le temps).

Installation

Cet article était initialement prévu pour une version de "SystemRescueCD" inférieur à 0.4. Il fallait patcher le script d’initialisation pour qu’il détecte l’image à l’intérieur d’une partition sur une disque dur.

Mais, faute de temps, je n’ai pu finir l’article, et maintenant, les dernières versions disponible permettent une installation aisée dans une partition existante. Donc, le plus simple, est maintenant de vous référer à la page suivante pour l’installation de SystemRescueCD dans votre partition de boot. C’est ici.

Cette page explique aussi la configuration de votre bootloader (hors RAID).

Réglage

Si vous utiliser un système RAID, penser à configurer GRUB pour qu’il boot sur les 2 disques durs. Attention, l’installation de GRUB sur le second disque doit permettre le boot quand le premier est défaillant. Donc, après installation de GRUB sur (hd0), il faut recommencer en inversant le mapping des disques dur. Éditez le fichier /boot/grub/device.map et inverser hd0 et hd1. Puis relancer grub-setup pour le second disque.

Avant que des problèmes surviennent, penser à tester le démarrage de SystemRescueCD sur les 2 disques dur, mais en enlevant l’autre disque.

La partition /boot en RAID 0 doit permettre de booter sur l’un ou l’autre des 2 disques, mais GRUB utilise le BIOS pour charger les kernels, donc si le premier disque meurt et est enlevé, (hd1) devient alors (hd0) dans GRUB. Et si le mapping n’a pas été modifié pour l’installation sur le second disque, alors, GRUB voudra charger le stage2 sur (hd1), qui n’existe plus !!!
Et là, pas de boot possible !! Vive le RAID0 qui sert à rien dans ce cas !!!

Donc, pour conclure, ne négliger surtout pas la phase d’installation du bootloader (grub comme lilo). Sinon, munissez-vous d’une clef USB, d’un CD de démarrage ou d’une disquette GRUB, juste au cas ou.

Conclusion

Si vous avez des commentaires, des informations ou des idées pour améliorer ce système, n’hésitez pas à commenter.